L’assurance-vie, un produit d’épargne aux multiples facettes

L’assurance-vie est fréquemment comparée à un couteau suisse en raison de sa polyvalence et de ses nombreux avantages. Elle permet de faire fructifier votre épargne et d’optimiser la transmission de capital avec une fiscalité avantageuse.

L’assurance-vie est fréquemment comparée à un couteau suisse en raison de sa polyvalence et de ses nombreux avantages. Elle permet de faire fructifier votre épargne et d’optimiser la transmission de capital avec une fiscalité avantageuse. Bien que ces atouts soient bien connus des épargnants, l’assurance-vie possède d’autres vertus moins mises en lumière.
 

1. Les versements programmés : une option souple et modulable Les contrats d’assurance-vie récents incluent généralement la possibilité d’effectuer des versements programmés. Cette option permet de mettre en place des versements réguliers et automatiques sur votre contrat, dont vous pouvez définir le montant et la fréquence. Vous pouvez moduler, suspendre ou interrompre ces versements à tout moment. Cette solution offre une grande souplesse et vous permet de constituer un capital au fil du temps avec un effort d’épargne réduit.
 

2. Les arbitrages : sécuriser vos gains en toute simplicité Investir une partie de votre épargne en unités de compte peut s’avérer plus rémunérateur, mais aussi plus risqué que les fonds en euros. Pour sécuriser vos gains, vous pouvez réaliser des arbitrages en transférant une partie de votre épargne des unités de compte vers les fonds en euros. Cette opération est souvent gratuite et fiscalement neutre. De plus, certains contrats proposent une option d’arbitrage automatique de « sécurisation des plus-values ».
 

3. L’investissement progressif : diluer le risque et lisser le prix d’achat Lorsque vous disposez d’une somme importante à placer, l’investissement progressif peut être une option intéressante. Vous déposez la totalité du montant sur le fonds en euros et laissez votre assureur réaliser des arbitrages pour transférer progressivement tout ou partie du capital vers des unités de compte. Cette méthode permet de diluer le risque et de lisser le prix d’achat de vos actions.
 

4. La gestion multipoche : une gestion sur mesure La gestion « bipoche » ou « multipoche » est proposée dans les contrats patrimoniaux et les contrats souscrits en ligne. Elle permet de déléguer une partie de la gestion de votre épargne à un professionnel, tout en gérant vous-même une autre partie de votre contrat. Avec une assurance-vie multipoche, vous pouvez combiner la gestion sous mandat avec tous les autres supports d’investissement référencés dans le contrat pour créer une assurance-vie personnalisée.
 

5. La garantie plancher : protéger votre capital et gratifier vos proches La garantie plancher est destinée aux titulaires d’une assurance-vie multisupport avec des unités de compte. Les bénéficiaires du contrat désignés dans la clause bénéficiaire reçoivent au minimum le capital investi au décès du souscripteur, les moins-values étant supportées par l’assureur. Cette option est pertinente si une part importante de vos avoirs est placée dans des produits risqués, comme les fonds actions. Toutefois, avant de souscrire, étudiez bien le barème et les conditions, car cette assurance est plafonnée et son tarif augmente avec l’âge de l’assuré.

 

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires