Assurance vie : Début d’année en fanfarre pour le placement préféré des Français

L’assurance vie a commencé l’année 2024 en forme, avec une collecte nette de 2,4 milliards d’euros en janvier. C’est un montant équivalent à celui de toute l’année 2023.

Le directeur général de la fédération professionnelle des assureurs, Franck Le Vallois, a annoncé que l’assurance vie avait commencé l’année 2024 en force, avec une collecte nette de 2,4 milliards d’euros en janvier. C’est un montant équivalent à celui de toute l’année 2023.

 

Franck Le Vallois s’est réjoui de cette performance, déclarant que « l’année 2024 démarre sur les chapeaux de roue pour l’assurance vie ». Le mois de janvier est traditionnellement favorable à l’épargne, grâce aux étrennes et à une baisse des dépenses après les fêtes. Ce succès contraste avec les résultats modestes des Livrets A et des Livrets de développement durable et solidaire (LDDS), dont le taux a été maintenu à 3 % par le gouvernement, bien en deçà du rendement théorique.

 

Les cotisations de l’assurance vie ont atteint un niveau record de 15,9 milliards d’euros en janvier, soit une augmentation de 12 % par rapport à l’année précédente. Les prestations, qui comprennent les rachats et les versements en cas de décès, se sont élevées à 13,5 milliards d’euros, soit une hausse de 3 %.

Les unités de compte (UC), des supports d’investissement comprenant des actions et des obligations cotées en bourse, sont toujours privilégiées par les assurés en raison de leur potentiel de rendement plus élevé, même si elles présentent un risque plus important. La part des cotisations en UC s’est établie à 44 % en janvier, contre 39 % un an auparavant. La collecte nette des UC a atteint 4,7 milliards d’euros en janvier.

 

Les fonds en euros, qui offrent une garantie en capital mais sont moins rémunérateurs, et généralement moins attractifs que le Livret A, sont toujours en difficulté, avec une décollecte nette de 2,3 milliards d’euros. L’encours total des produits d’assurance vie a atteint un niveau record de 1 933 milliards d’euros à la fin janvier, en hausse de 2,5 % sur un an.

 

En janvier, le marché des plans d’épargne retraite (PER) commercialisés par les assureurs a accueilli 75 800 nouveaux assurés et enregistré 912 millions d’euros de versements, dont 299 millions d’euros provenant de transferts depuis d’anciens contrats d’épargne retraite.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires